Commencement

Quand on dit de quelqu’un qu’il est déterminé, on dit la chose et son contraire : il sait ce qu’il veut et en même temps il ne fait pas ce qu’il veut.

Qu’y a t’il entre le meilleur des mondes et un monde meilleur ?

Pourquoi un brave homme est rarement un homme brave ? Que nous apprends la place de l’adjectif ?

Pourquoi dit-on : en-deça et au-delà ? Pourquoi pas : en-deça, au-deça ou bien en-delà, au-delà ? Qu’y a t’il entre « ça » et « là » ? Pourquoi au-delà signifie plus le temps que l’espace ? Et même la mort ? Parce que c’est un lieu ?

Je me veut un objecteur de croissance : je suis pour l’augmentation de la croissance de la conscience de la portée de mes actes.

Écologiquement, nous répertorions des espèces invasives végétales ou animales qui déséquilibrent ou détruisent même les écosystèmes. Selon ses -ces !- critères, l’être humain est une espèce invasive. Il est sorti de l’équilibre par la prédation : « l’homme est un loup pour l’homme », il est son propre prédateur. Le rôle des religions n’est-il pas, ne doit-il pas les être ce qui remplace la prédation ? Pourquoi, au coeur de la religion catholique, l’acte central est de manger le corps et le sang d’un homme ? Et pas n’importe lequel…Image

Publicités